8 Façons De Se Remettre d’un Divorce

Même s’il n’existe pas de remède contre les cœurs brisés, il existe cependant des techniques pour soulager la douleur. Et ces techniques pourront t’être utiles.

Ça n’aurait pas de sens d’essayer d’adoucir ces épreuves. Les ruptures, les séparations, et les divorces sont douloureux. Ces épreuves font très mal. Peu d’événements au cours d’une vie peuvent être aussi douloureux, déstabilisants, traumatisants que le processus qui pousse au divorce.

Voici huit conseils pour t’aider à faire face à ce qui peut être un des plus grands défis émotionnels et psychologiques de ta vie :

1. Sois à l’écoute de tes sentiments. Pleure si tu en as besoin.

La fin d’une relation est souvent vécue comme un décès. L’analogie est adéquate. C’est ce qu’explique Lucia Barbera, psychologue clinicienne et thérapeute familiale exerçant à Valence.

« C’est le deuil de ton mariage et celui de tous les projets que vous aviez pour votre avenir à deux » explique Lucia Barbera.

Il en résulte qu’au cours de la séparation et du divorce, tu ressentiras le même genre de sentiments que tu pourrais ressentir si tu étais en train de pleurer pour la mort d’un proche ou d’un ami. Elle explique que ces émotions incluent dans un premier temps le déni, la tristesse et la colère.

Laisse couler tes larmes. Il est possible que tu ne te sentes pas bien, mais c’est nécessaire et naturel.

2. Ne te dispute pas avec ton ex

Tu peux penser à rester ferme quand tu critiques son mauvais comportement. Néanmoins, si vous avez vécu ensemble plusieurs années et que tu te disputes avec ton ex, la seule chose que tu fais c’est maintenir en vie un mariage triste.

« Si vous vous disputez encore cinq ou dix ans après, ce que je réponds à mes clients en général c’est qu’ils sont toujours mariés ! Vous parlez de séparation mais vous vous êtes mariés tous les deux sur la base de la colère » explique Lucia Barbera.

La prochaine fois que tu es tenté par le fait d’avoir le dernier mot quand vous vous disputez, prend une grande inspiration et profite du fait que vous ne soyez plus mariés, et évidemment, parle avec ton ex.

3. Parle avec des personnes importantes dans ta vie. Mais choisis-les bien.

Tu es triste, blessé, énervé. En outre, si l’infidélité a joué un rôle dans la séparation, tu peux également ressentir un énorme sentiment de trahison. Tu as besoin de parler avec quelqu’un, mais cette personne ne devrait pas être ta fille de 12 ans, ni le serveur de ton bar préféré. Parle avec un ami de confiance, un membre de la famille (Salut maman, c’est encore moi), ou un thérapeute, affirme Lucia Barbera. Si tu n’es pas convaincu, peu importe les raisons, garde un journal intime où tu inscris sans retenues tes hauts et tes bas. Le but est de trouver la meilleure manière, et la plus productive, pour gérer tes émotions au lieu de les garder pour toi.

4. Pense à ce qui t’énerve.

Affronte les sentiments d’énervement et de frustration et reconnais qu’ils sont des symptômes d’une douleur profonde. Lucia Barbera conseille à ses clients de « travailler » sur leur colère en se concentrant sur les dommages réels que ce sentiment crée. Une fois que tu constates que tu vas mieux, tu peux commencer à travailler là-dessus tout seul, sans attendre qu’une tierce personne te soigne.

5. Tu dois éloigner tes enfants.

Il est tentant d’expliquer à la petite Sybille pourquoi sa mère ou son père sont partis, pour quelle raison, et comment ils se disputent sa garde. Mais Lucia Barbera nous met en garde contre cette approche.

D’un côté, tu critiques le père ou la mère des tes enfants, et d’une certaine manière, tu les critiques également eux aussi. Et ceci presque au niveau cellulaire car après tout, ils ont le même ADN.

Et d’un autre côté, tu impliques tes enfants.

Et c’est une mauvaise idée parce qu’il y a deux versions de l’histoire et si tu dis quelque chose de mal de leur père et que les enfants le lui répètent (et ils le feront, sois-en sûr), leur père voudra à son tour leur raconter sa version des faits. Donc à ce moment, les enfants se retrouveront à jouer le rôle du thérapeute ou du père des deux.

Les enfants ont besoin de la sécurité des parents puisque ce sont eux les adultes. Ce sont eux qui offrent un endroit sûr et un lien familial où ils puissent s’épanouir.

Le fait de mettre les enfants en porte-à-faux revient à faire tout le contraire.

Pour le moment ça peut être compliqué, mais console-toi en pensant que dans dix ou vingt ans, ton fils ou ta fille te remerciera pour ta force silencieuse, pour ta détermination à faire ce qui vaut le mieux et pour ta capacité infinie à garder le silence quant à ton ex conjoint.

6. Prend soin de toi

Fais un marathon de séries (Netflix). Organise les vacances que tu as toujours voulu prendre. Prend un bain moussant bien chaud avec des produits bios ridiculement chers.

Aime-toi.

Si tu as des enfants, profite du fait qu’ils soient chez leur père ou chez leur mère, ou chez leurs grands-parents pour te chouchouter.

Prend du temps pour toi.

Le fait de prendre soin de toi peut aussi simplement passer par le fait de t’assurer que tu dormes assez et que tu manges sainement trois fois par jour.

7. Ne te fustige pas

Si ton mariage s’est fini à cause de certaines de tes mauvaises actions, ou si c’est toi qui as décidé de divorcer, il est probable que tu te sentes très mal. C’est normal, mais gère le sentiment de culpabilité en minimisant la haine que tu t’inspires.

« Accepte que c’était une erreur et que tu ne peux pas retourner dans le passé, ni le changer. Pardonne-toi et accepte que la vie continue et que tu ne peux pas faire porter le poids de ta culpabilité à tes enfants, ni à ta famille » affirme Lucia Barbera.

8. Objectif : indifférence

Maintenant que tout est dit et fait, que la maison est en vente, que vous avez séparés vos biens, que les papiers sont signés, scellés et remis, demande-toi ce que tu souhaites pour ta vie et ton futur.

L’objectif du divorce n’est pas de gagner, affirme Lucia Barbera, « l’objectif est l’indifférence. Le fait de pouvoir se sentir indifférent et de faire en sorte que tes enfants sentent que leurs parents forment une équipe solide. »

Tu ne dois pas permettre que ton ex t’atteigne. Le fait d’être indifférent à tout ce qu’elle ou il fait est un objectif à long terme, signale Lucia Barbera. Mais contrairement à un espoir secret qui ne fera que disparaitre dans les airs, cela est possible.

Rencontrer quelqu’un d’autre est un défi plus qu’atteignable.

Il est possible qu’après ton divorce tu n’aies pas envie d’être à nouveau en couple, et c’est normal. Cependant, si avec le temps cette situation se retourne contre toi, tu devras alors affronter tes peurs et faire ton retour sur le marché des célibataires, comme on dit. Ça ne signifie pas que tu doives directement aborder des inconnus dans un bar ou n’importe où ailleurs.

De nos jours, il existe des sites de rencontres qui t’aideront à résoudre ce problème en un clic et sans que tu n’aies à sortir de chez toi.

Des sites comme CoupDunSoir.fr ont révolutionné le monde des rencontres sur internet en raison de la facilité d’utilisation et du succès que rencontrent les inscrits. Donc, quand tu ressentiras à nouveau l’envie de vivre une relation d’adulte, tu sauras quoi faire.

Pourquoi ne pas t’y risquer ?

Partager cet article d'AprèsDivorce.fr sur les média sociaux :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • FriendFeed
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Orkut
  • Ping.fm
  • Wikio FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *