Le divorce par consentement mutuel : après divorce

Le divorce est souvent une épreuve dévastatrice car au delà de la perte de la relation et de l’équilibre de vie de couple qui avait pu être établi – il y a aussi de nombreux enjeux matériaux et financiers. Les enfants peuvent aussi se retrouver pris dans l’équation et la bataille qui oppose leurs parents….bref l’après divorce dans beaucoup de cas laisse de nombreuses traces.

Pour autant – il existe un cas de divorce qui nécessite des conditions biens particulières et qui est réellement le plus avantageux pour tout le monde : le divorce par consentement mutuel, également appelé divorce à l’amiable.

Qu’est qu’un divorce à l’amiable ?

C’est un cas de divorce idéal pour tout le monde mais pour cela, il faut que les deux personnes qui se séparent soient d’accord sur le fait qu’elles seront mieux une fois séparées qu’en étant ensemble à se déchirer.

C’est le type de divorce qui coûte le moins cher et qui permet d’éviter les conflits pour pouvoir avancer et reconstruire sa vie chacun de son côté sans perte de temps ou d’énergie excessive et supplémentaires à vouloir blesser l’autre.

Dans ce type de divorce – les deux partis font simplement le nécessaire administratif pour ne plus être liés par les liens du mariage. Les conséquences positives et avantages sont nombreux.

Le divorce à l’amiable – quelles conséquences ?

Il serait difficile de lister tous les avantages que présente un divorce à l’amiable (ou un divorce par consentement mutuel) mais voici quelques-uns des principaux :

  • La possibilité de faire appel au même avocat – qui minimise les frais d’honoraires en les mutualisant.
  • Une procédure qui prend moins de temps car les décisions sont prise d’un commun accord sur tous les aspect importants : partage des biens, pension alimentaire, garde des enfants.
  • L’absence de conflits qui représentent autant de temps et d’énergie mentale perdus pour les deux partis mais aussi l’impact que cela peut avoir sur les enfants.
  • La préservation de l’image de l’autre et de son propre honneur : les divorces sources de conflits sont souvent dévastateurs et poussent toutes les petitesses.
  • La satisfaction de jouer gagnant – gagnant : quand deux personnes divorcent d’un commun accord – elles reconnaissent chacune qu’elles seraient mieux sans l’autre plutôt avec lui ou elle.

Comme je l’ai dit – il est évidemment beaucoup plus avantageux et intéressant pour deux personnes qui ne souhaitent pas rester ensemble d’avoir recours à un divorce par consentement mutuel.

Divorce par consentement mutuel – comment faire ?

Il existe plusieurs services en ligne qui permettent de divorcer par consentement mutuel de la manière la plus rapide et la plus économique qui soit. N’ayant pas moi-même eu recours à ces services – je ne souhaite pas vous donner de lien vers tel ou tel service. Cependant vous pouvez
faire une recherche rapide sur Google pour trouver, selon votre pays de résidence, un service
permettant de divorcer à l’amiable.

Quand on y pense – il suffit qu’une des deux personnes mariée – veuille se séparer – pourquoi ajouter des frais, des complications et des conflits – là où les choses pourraient se délier beaucoup plus simplement et permettre aux deux partis de reprendre le plus rapidement possible, leur nouvelle vie !

Partager cet article d'AprèsDivorce.fr sur les média sociaux :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • FriendFeed
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Orkut
  • Ping.fm
  • Wikio FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *